Capharnaüm

← Retour au journal

août 2018

Soi-même.

C’est étrange comme il nous est souvent difficile d’être entier, complet, en harmonie avec nous même. Il y a toujours, malgré nous, des situations ou des personnes qui ont un impact, une influence et qui nous font agir en contradiction avec ce que nous voulons vraiment, avec ce que nous sommes. Ne pas assumer ce que l’on est, ce que l’on veut, pense, désir, espère etc… Est-ce uniquement une question de force de caractère ? Les faibles d’un côté, les forts de l’autre ? Trop simpliste. Je crois que très peu de personnes s’assument totalement partout, tout le temps. (...)

Encore, encore et encore ?

Il pleut. Ça aurait pu commencer autrement. Pas de douce lumière solaire mettant en valeur la couleur profonde de mes yeux. Des mégots qui se tassent les uns sur les autres dans ce qui fut, un jour, l'habitat d'une noix de Saint-Jacques. Beaucoup trop de fumée, c'est pourtant écrit sur le paquet : ça tue. Elle sourit. - "Ca ou autre chose, qu'est ce que ça peut bien faire ?" Connasse. Je déteste me savoir sourire comme ça, avec cet air suffisant. Putain, il n'y a vraiment pas de quoi. Je sens des envies de violences qui me martèlent le crâne, c'est rapide, un lavabo, du carrelage (...)

Usée

C'est toujours pareil au final, il fait et fera toujours passer ses désirs avant les miens. Pas de véritable changement non juste du superficiel. Tant que je me plie à sa volonté, tout va bien, et encore, non pas toujours, la preuve ce soir !!! Je suis déçue une fois de plus de son comportement envers moi. Cela me contrarie bien plus que je ne le veux et comme à chaque fois ça me fait remettre en question pas de choses, notre avenir commun notamment. Des souvenirs désagréables remontent à la surface, je me sens faible et fatiguée, usée de toute ces conneries ! Hurts - Emeli (...)