Capharnaüm

← Retour au journal

février 2016

En mode furie !

Là tout de suite maintenant, je suis comparable à un volcan qui lutterait de toutes ses forces pour NE PAS EXPLOSER ! J'sais pas vraiment pourquoi et je m'en fous un peu, tout m'énerve, ma patience s'effrite, s'use, il ne reste pas grand chose avant que ça fasse BOOM ! Et tan pis pour les dégâts causés, il sera trop tard. Je me dis que j'aie ou j'ai besoin d'un peu de... solitude ? De me retrouver comme avant, seule, dans ma bulle, avec aucune agression extérieure. J'exulte la tempête mais cette fois c'est une tempête de colère, de frustration, de lassitude... et non de joie. (...)

Dommage / BlaBlaBla

Il pleut, j'aime bien la pluie mais c'est vrai que le paysage est sinistre quand tout est gris. Et depuis le réveil, j'ai un pré-sentiment qui me laisse vraiment perplexe : Je ne vais pas survivre à cette journée. Mon cerveau est, de façon totalement irrationnelle, persuadé que ce jour est notre dernier. Et, le plus bizarre c'est que je ne ressens pas de peur vis a vis de cette idée. C'est plus un sentiment qui se traduirait par "dommage" qui me vient. Je me sens détachée, déconnectée. Dans une autre matrice bien cachée dans celle dans laquelle j'étais jusque là. Comme si (...)