Capharnaüm

← Retour au journal

mai 2015

Cette journée n'est pas un échec.

J'ai réussi. Ce n'est pas une victoire flamboyante, ce n'est qu'un grain de sable, mais c'est déjà ça. Demain, cela ne sera pas la même histoire. Il y a tellement de... mots coincés dans ma gorge, dans ma tête... une pause serait plus que bienvenue. Comme si on pouvait mettre la vie sur pause, n'importe quoi ! Trop souvent, j'voudrais ne pas être moi, être une autre plus forte, plus... apte. ça ne cesse de résonner dans mon être : Je ne suis pas pour la vie, je ne suis pour personne. Et personne n'est pour moi. Chut. Ce n'est pas un échec. (...)

Masochiste

ça me tue. il me tue. Comme quoi, finalement, on apprend pas vraiment de nos erreurs. Ou bien sommes nous masochistes ? Hein moi ? C'est à toi que je parle. La seule personne à laquelle je dois me fier. La seule personne que j'aie : Moi. Sauf que je l'ai égaré dans un coin. Je me suis perdue. C'est con, j'avais vachement besoin de moi là, parce que ça ne va pas des masses et que je suis faible. En fait, je n'ai plus envie. (...)

Comme un morpion !

J'avais dans l'idée de me laisser aller, simplement, en écrivant les choses qui me passent par la tête, comme elles viennent, sans censure, sans contrôle etc mais je ne suis pas certaine d'en être capable à vrai dire. Je pense à beaucoup de choses différentes en même temps ou presque. Je n'ai pas le temps de suivre le rythme effréné des idées et autres questions qui grouillent dans ma tête, ça ne s'arrête pas. Jamais. Il y a en permanence quelque chose qui s'agite dans mon esprit, une idée, un songe, une interrogation, une réflexion, un constat.... toujours un truc !!! (...)

Enième tentative de sevrage.

1 er jour. La boite est vide. Elle doit le rester, je lui ai demandé il est d'accord. Déjà que ce n'est "pas simple" tous les jours lorsqu'elle est pleine de verdures, mais alors sans... c'est le drame. Oui ça m'aide parce que ça agit sur le cerveau, ça ralentit mes pensées, ça me soulage. Mais j'ai déjà précisé avoir conscience que ce n'est pas une solution miracle, ce n'est pas un remède, ça me fait fumer donc ça me détruit les poumons en plus des neurones. Bref rien de glorieux, sans parler de l'argent. Je me rends compte qu'il y a quand même une certaine cohérence (...)

Guerrière ou nymphette ?!

2 ème jour. Vers 11h. Pour le moment ça va. Je n'y avais pas pensé jusqu'à maintenant mais soudain mon cerveau m'a dit gentiment : " Hey ! Pas de défonce ce soir ça va être horrible !" Du coup, je bug. Ouais, il faut écrire bogue en français mais c'est d'une laideur, ce mot... non vraiment j'peux pas. Au boulot, j'ai failli me mettre à chialer à cause d'un... c*nnard au téléphone. Les gens au quotidien sont d'une méchanceté et d'un égoïsme... terrifiant ! Et moi pauv' idiote que je suis, j'essaie sincèrement d'aider tout le monde, je suis sympa et arrangeante etc. C'est (...)

3

AAAAAAAAAARRRG ! Mon seuil de patience est passé en dessous de zéro, je ne supporte rien. La moindre chose qui va de travers me fout la rage. Et bien sur ça fait partie des effets secondaires, l'irritabilité. Entres autres. J'ai commencé la rédaction d'un très long mail, mais je me perds parfois en détails insignifiants, ça m'énerve ! Les mots ont des nuances et j'ai toujours envie d'utiliser LE mot adéquat, le mot qui exprime à la perfection ce que je veux dire. Ce n'est pas si évident que ça, justement à cause de toutes les nuances. C'est pareil à l'oral, il m'arrive de (...)

Vrai pour moi puisque je le ressens !

4 ème jours sans drogue. J'viens d'appeler pour prendre rdv chez une psy mais je n'ai pas eu de réponse et je n'ai pas laissé de message. D'aucuns diraient que c'est un signe mais je n'ai jamais été superstitieuse. Le guide ne m'aide pas du tout. Trouvez 3 choses que vous pouvez faire de suite pour vous aidez à arrêter. Le truc c'est que je ne sais pas DU TOUT c'qui pourrait m'aider. Cela fait un long moment que je consomme, j'ignore l'étendue des dégâts que cela a causé tout c'que je sais c'est que je ne vais pas tenir bien longtemps vu l'état dans lequel je suis tous les (...)

Fortifiée par les épreuves, c'est mieux.

Le soleil se bat avec les nuages ce matin, c'est très beau cette lumière diaphane. Cela renforce ma bonne humeur d'aujourd'hui. J'suis passé vite fait pour noter ces quelques pensées positives et constructives qui m'ont accompagnées dans mon... endormissement d'hier soir. Je ne sais pas faire autrement qu'essayer de prendre du recul sur les choses qui ont pu se passer, mon cerveau ne sait pas ne pas penser à des tas de choses, alors forcément c'est partie dans tous les sens au bout de quelques minutes mais j'ai retenu l'essentiel je crois. Il est temps de passer à autre chose (...)