Capharnaüm

← Retour au journal

avril 2015

L'ancienne.

Je regrette l'ancienne moi. Je ne sais plus comment m'exprimer, je n'ai plus les mots, je n'suis plus tout a fait moi, je crains de ne pas savoir qui est moi, qui je suis, c'est la confusion totale car plus j'essaie de faire des efforts, plus je me bats pour aller mieux toussa... et pire cela est. J'fais tout de travers, je recommence à perdre pieds, je l'aime trop fort ça me dévore. (...)