Capharnaüm

← Retour au journal

août 2014

C'est précisément ce que je redoutais.

Ce n'est pas une question de temps, puisque je l'ai, largement. Non c'est juste une absence totale d'inspiration, de motivation. Je me berçais d'illusions en espérant qu'un jour quelqu'un me lirait, serait touché par mes mots et que ça l'aiderait... Pff. On s'imagine tous être bon pour quelque chose, on y croit dur comme fer parce que ça fait mal d'admettre combien nous sommes vides, sans le moindre talents, le moindre don, la moindre chance d'atteindre ce truc qu'on appelle joliment le bonheur... Aucune chance parce, ce monde est élitiste, des gens y ont le droit mais pour ça des (...)

Some kind of Monster

Est ce que je perds mon temps ? Devrais-je faire dans le constructif, l’utile, toujours et ne pas gaspiller la moindre seconde de ma vie ? Le divertissement est-il sans intérêt ? J’sais pas. Parfois j’me dis qu’il faut vraiment profiter de cette chienne de vie, elle est courte, fragile, changeante… puis souvent, le temps me pèse, les journées sont longues, je n’ai plus la motivation nécessaire pour bouger mon cul, faire dans le constructif. A quoi bon ? Même si j’essaie de toutes mes forces d’aimer la vie, de comprendre ses tenants et ses aboutissants… pour mieux (...)

Je ne grandis plus, je vieillis.

J’y pense beaucoup ces derniers temps. On le sait tous qu’à partir d’un certain âge, on ne grandit plus on vieillit. N’échappant pas à la règle, je le savais mais maintenant je le ressent. C’est assez léger, juste quelques petites choses que je commence à voir comme la peau de mes mains ou le temps de sommeil qu’il me faut pour être en forme. Rien de grave, ça ne fait que commencer et je ne suis pas inquiète par le fait de vieillir. Ou peut-être un peu sans trop vouloir me l’avouer ? Cela ne serait pas la première fois. Vieillir conduit inévitablement à (...)

Se vider le crâne.

J’crois bien que je fais un blocage, j’ai du mal à écrire en ce moment. Si seulement je savais pourquoi ? J’ai beau y réfléchir je sèche. J’voudrais aborder plusieurs sujets importants mais dès que j’essaie, je m’embrouille, je ne sais pas comment commencer alors je laisse tomber. Ce matin par exemple, j’ai résisté. Avec du mal, mais j’ai réussis. Je ne suis pas satisfaite pour autant Tan pis. Va me falloir quelques minutes pour préparer ça. C'est ma récompense.. Ouais je sais que c’est pas terrible, que c’est même un peu facile de balancer cette raison (...)